La fruitière à Comté de Chevigny, est mon premier « Mardi du terroir » de la région.

Situé dans le département du Jura entre le village de Moissey et la ville de Dole, cette coopérative fruitière mérite le détour.

Les cuves en cuivre chauffées par la vapeur d’eau dans les parois de l’installation, et le démoulage du Comté par Hervé, premier salage avant le passage en cave.

Nous avons eu droit à une visite complète des installations, un exposé très intéressant et complet sur cette filiale agricole de fabrication du Comté, par le président de la fruitière, Alain Roy.

Pour la fruitière de Chevigny, ce sont 15 agriculteurs producteurs de lait qui ce sont regroupés au sein d’une coopérative.

Un cahier des charges suivi à la lettre permettant de valoriser leur production de lait, jusqu’à la fabrication du Comté, et l’appellation d’origine contrôlée.

A noter 5 agriculteurs ont le label bio, le lait est traité dans ce cas en priorité.

A l’issue de la visite et d’un petit film sur le traitement du lait jusqu’au produit fini, nous avons une droit à une dégustation du comté bien sur, à différents stades d’affinage, mais aussi à une dégustation du vin de « La Bougarde à Offlanges », et des griottes au sirop.

Il ne manquait à mon avis qu’un artisan boulanger pour couronner le tout.

De l’excellent Comté, du bon vin et du bon pain, triptyque pardon, de connaisseur non ?

Pour ma part j’ai tendance à aimer le Comté par exemple avec un bon Côte du Ventoux, de Malaucène ou encore de Villes-sur-Auzon, mais des connaisseurs francs-comtois m’ont dit qu’un Béthanie blanc, un Savagnin du Jura, ou encore un Saint Véran de nos voisins de bourgogne, c’est très bien aussi.

La fruitière se visite tous les mercredis jusqu’au 27 aout – Durée 1h – gratuit, Renseignez-vous pour les dates hivernales.

Uniquement sur réservation 03.84.79.07.52

 

Share This